Qu'est-ce qu'un ordre de réparation ?

La volonté de faire réparer votre véhicule est matérialisée par un ordre de réparation. La signature d’un ordre de réparation (c’est le contrat conclu entre le réparateur et vous) est fortement recommandée bien que non obligatoire.

En effet, le simple échange de consentement peut suffire à lancer les réparations, le fait de le matérialiser vous aidera en cas de conflit.

L’ordre de réparation doit être établi en deux exemplaires et signé obligatoirement par l’automobiliste qui en conserve un. La signature du garagiste est facultative. Le document précise:

  • l'immatriculation du véhicule
  • le relevé des kilomètres lus au compteur
  • la date de prise en charge
  • la date de livraison
  • les réparations prévues.

Les points n’étant pas précisés devront donc faire l’objet d’un accord supplémentaire. Après signature, et jusqu’à la remise du véhicule, le garagiste devient responsable des dommages.

A noter : Ce n’est pas à l’automobiliste de rapporter la preuve qu’il n’avait pas demandé de travaux, mais au garagiste de démontrer qu’il avait l’accord du client. L’ordre de réparation permet donc au client d’avoir une preuve de ce qui avait été prévu en cas de litige avec le réparateur.

Faites attention aux devis, ils ne sont qu’indicatifs, et il est très facile pour le garagiste de rajouter des frais par la suite, en annonçant des “surprises”.